Enseignement privé depuis 1885

Une question ?
Nous vous appelons !

Espaces utilisateurs

Actualités
Retrouvez les nouvelles sur l'école, la pédagogie et les événements Hattemer

Inscription

OU
OU

Méthode syllabique : la méthode approuvée par les scientifiques

Dans un dossier diffusé dans le JT de 20h ce lundi 15 septembre sur France 2, des experts en neurosciences nous livrent les résultats de leurs recherches sur l’apprentissage de la lecture menées pendant 2 ans sous la conduite de Stanislas Dehaene, neuropsychologue et auteur de nombreux ouvrages de référence*. Le constat confirme l’efficacité de la méthode syllabique, ce que l’expérience démontre quotidiennement à l’école Hattemer… depuis 1885 !

Une méthode adaptée au fonctionnement du cerveau

Les conclusions des IRM effectuées sur des jeunes enfants révèlent que leur hémisphère gauche, zone universelle de déchiffrage et d’analyse efficace de la lecture, est plus sollicitée que l’hémisphère droite.
Le schéma ci-dessous explique la façon dont fonctionne le cerveau pour être le plus réceptif au circuit de la lecture :

Crédit photo : France 2 - JT de 20h du 15 sept 2014

Crédit photo : France 2 – JT de 20h du 15 sept 2014

Etudes et statistiques font le constat que les enfants qui ont appris à lire avec la méthode syllabique lisent avec aisance, facilité et… pour certains, avec précocité. Ainsi, dès 5 ans en classe de 12ème, les élèves Hattemer commencent l’apprentissage systématique des correspondances phonèmes/graphèmes (sons/signes écrits du son).

Méthode syllabique - Hattemer

Méthode syllabique – Ecole Hattemer

Cette méthode, qui permet de décoder les mots et les sons pour en comprendre le sens, place les enfants rapidement en autonomie et leur permet ainsi de devenir de bons lecteurs.

Syllabique, la méthode est aussi appelée alphabétique et cette étymologie, fondement de notre langue alphabétique, explique tout l’intérêt pédagogique d’enseigner la lecture par la « technique du Bé A Ba ». L’enfant apprend qu’une lettre c’est un son et associée à une autre, forme une syllabe pour donner naissance à un mot.

Ainsi, l‘enfant apprend progressivement toutes les syllabes de la plus simple à la plus complexe en retenant de façon durable leur écriture. L’oral rejoint donc intuitivement l’écrit car l’enfant aura compris à décoder chaque mot, sans devinette ni interprétation pouvant passer de la « lecture immédiate aux  dictées sans difficultés ».

Des manuels pour parfaire la méthode syllabique

Dictées - Hattemer

Collection Hattemer pour le primaire

Parallèlement au choix de la bonne méthode d’apprentissage, il est tout aussi important qu’il soit complété par un support adapté. Ainsi, dans le rapport de l’Université de Versailles sorti en novembre 2013 intitulé « Lecture au CP : un effet manuel considérable » piloté par Jérôme Deauviaux, la supériorité des manuels de lecture alphabétique sur les manuels mixtes (associant un départ global à l’apprentissage alphabétique) est confortée en termes de fluidité, de compréhension et de réduction des inégalités. Selon le sociologue, l’impact du choix du manuel est effectivement décisif dans la réussite de la lecture creusant un écart important entre les élèves bénéficiaires de cette méthode et les autres.

En « déchiffrant » / « décodant » puis en lisant sans aucune aide, l’enfant lit pour apprendre, découvrir et… surtout pour le plaisir !

*notamment « Les neurones de la lecture » ou « Comment apprendre à lire »