Enseignement privé depuis 1885

Une question ?
Nous vous appelons !

Espaces utilisateurs

Actualités
Retrouvez les nouvelles sur l'école, la pédagogie et les événements Hattemer

Inscription

OU
OU

Apprendre le chinois avec Hattemer Academy : pourquoi, comment ?

Toujours en quête d’innovations pédagogiques et de défis pour favoriser la motivation de nos élèves vers l’excellence, nous proposons dès la rentrée 2017 des cours de chinois pour débutants et ce, pour tous les élèves de la classe de 9ème à la Terminale. A côté de l’anglais, l’espagnol et l’allemand, les élèves pourront désormais choisir d’étudier le mandarin en LV1, LV2 ou en option libre.

Cette nouvelle offre vient répondre à l’engouement de plus en plus grand pour la découverte de la Chine à travers sa langue et sa culture. Mais pour faciliter l’apprentissage du chinois, surtout en cours à distance, la méthode d’enseignement se devait d’être particulièrement structurée, explicite et rigoureuse… exigences qui mènent nos élèves vers la réussite scolaire et personnelle. Ce sont ces qualités pédagogiques que nous avons retrouvées dans la méthode Beijing Cursus sur laquelle est basé notre programme !

 

Pourquoi la méthode Beijing Cursus se prête-elle particulièrement à Hattemer Academy ?

Elle s’y prête pour plusieurs raisons :

1/ L‘enseignement du chinois est réalisé sur le principe de l’approche syllabique, comme celle proposée par Hattemer Academy pour l’apprentissage de la lecture. La langue chinoise n’est pas construite avec un alphabet, mais avec des caractères qui représentent une syllabe. Un mot peut être constitué d’un, de deux ou de trois caractères associés.  En apprenant un mot formé de plusieurs caractères, l’élève apprend finalement plusieurs mots qui ont été combinés.

beijing-cursus-ressources-numeriquesAinsi pour dire « ordinateur » 电脑diàn nǎo, on apprend que le mot est formé de 2 mots associés de façon assez logique à savoir le mot « électricité » 电diàn + le mot « cerveau » 脑nǎo. Autre exemple, le mot « train » 火车huǒ chē est formé des mots feu 火huǒ et véhicule 车chē.

C’est comme si en français la plupart des mots étaient construits selon la logique suivante « lave-linge », « grille-pain », « tourne-disque », « porte-avion »…

Avec cette approche explicite et sémantique où les caractères sont décomposés (trait par trait et par le sens), on en apprend PLUS et MIEUX. Ainsi, le tome 1 du manuel, qui correspond au niveau 1 du HSK, permet d’apprendre bien plus que les « seuls » 150 mots du niveau académique demandé  en multipliant l’apprentissage des mots jusqu’à plus de 300 mots et ce, sans difficulté particulière.

2/ Elle est particulièrement adaptée à l’enseignement à distance, et c’est un point qui se démarque de toutes les autres catégories de manuels de chinois. Tout y est en effet expliqué de A à Z avec des ressources audios et visuelles en ligne pour que l’apprenant puisse s’entraîner à prononcer et à écrire les caractères en autonomie. On respecte vraiment le rythme de chacun en permettant à ceux qui le souhaitent d’aller plus vite ou de prendre leur temps pour certains passages du cours.

Autre avantage qui découle de cette approche explicite est qu’un parent peut être en mesure d’aider son enfant qui n’arriverait pas bien à prononcer ou écrire un mot.

 

A quoi correspond cet examen du HSK ?

C’est un examen qui a été mis en place par le ministère de l’Education nationale chinois et qui est l’équivalent du TOEFL pour l’anglais. C’est l’examen international de référence qui évalue le niveau de compétence à l’écrit et à l’oral. Il y a 6 niveaux, le niveau 1 étant destiné aux débutants. Il a été construit en prenant en compte statistiquement les mots les plus couramment utilisés. Pour le niveau 1 du HSK, 150 mots sont à connaître.

Avec le tome 1 (équivalent au niveau HSK 1 +), l’élève peut prétendre passer l’examen au bout d’un an 1/2 d’études en choisissant le chinois en LV1 ou LV2.

En option libre, le niveau peut être atteint en 2 ans, moins si l’élève peut s’impliquer plus.

 

En quelle classe peut-on commencer à apprendre le chinois ?

Le 1er tome du manuel Beijing Cursus, support de nos cours de chinois, est destiné aux débutants ainsi qu’aux faux-débutants car certains apprenants ayant appris selon la « méthode globale » (apprentissage de phrases par cœur sans décomposition) auront besoin de reprendre les bases pour gagner en autonomie.

Ce niveau « débutant » n’est pas limité à une tranche d’âge ou de classe mais est fonction de l’objectif poursuivi par l’élève : obtention d’un niveau académique ou enrichissement / éveil avec une autre langue. Dans le cadre de l’enseignement à distance, les élèves d’Hattemer Academy pourront débuter dès la classe de 9ème en option supplémentaire ou dès la classe de 5ème en LV2 intégrée au programme de la classe.

 

Avec quel matériel l’apprenant travaille-t-il ?

manuel-de-chinois-beijing-cursusUn kit pédagogique est fourni à l’apprenant contenant un manuel d’apprentissage, un carnet d’écriture, des fiches d’évaluation et un accès à des ressources en ligne (audio, caractères animés, ludocartes numériques) et à une plateforme de visio-conférence pour pouvoir échanger à l’oral en chinois et en cours particulier avec un professeur de l’école.

Pour les familles qui le souhaitent, des ludocartes « physiques » permettant d’apprendre le chinois en s’amusant, sont également disponibles en option.

 

Comment s’organisent les cours ?

Comme pour tous nos autres cours, les cours de chinois sont découpés par semaine pour un travail hebdomadaire efficace. Les consignes porteront sur la lecture assidue du manuel d’apprentissage et l’entraînement à l’oral avec les ressources en ligne et à l’écrit avec le carnet d’écriture. Le programme prévoit bien sûr des devoirs à soumettre à raison d’un devoir toutes les 2 semaines, qui seront corrigés par nos professeurs.

 

Intégrés au sein d’un cursus classique ou en parallèle de la scolarité, les cours de chinois proposés offrent à nos élèves et familles une opportunité encore plus grande pour un avenir serein tourné vers l’international… A vous de la saisir !