La gaieté reste le sentiment dominant de mes études à Hattemer !

J’ai aimé noircir des dizaines de cahiers, assise derrière un pupitre dont le vernis écaillé gardait la trace de l’angoisse ou de la distraction des élèves, en écoutant passionnément de merveilleux professeurs, véritables personnages de théâtre mettant en scène leurs cours avec un sens du suspens hitchcockien ! Merci à eux !