Leave this empty:

Demande de téléchargement

Vous avez demandé à télécharger notre . Nous allons vous envoyer un email contenant le lien pour l'obtenir. Merci d'indiquer votre email:

Comment remettre à niveau nos enfants après le confinement ?

L’année scolaire n’est pas terminée mais elle restera dans les annales comme l’année la plus perturbée depuis bien longtemps. Entre les grèves de décembre, le confinement durant 8 semaines et la reprise des cours au compte-goutte, nombreuses sont les familles inquiètes pour les acquisitions scolaires de leurs enfants. On peut craindre de mauvaises surprises à la rentrée ou au premier trimestre de l’an prochain, surtout dans le cas où certaines notions fondamentales n’ont pas été intégrées. Mais des solutions existent…

 

 

Consolider les fondamentaux

 

Tout d’abord, il est important de s’assurer que les connaissances et compétences fondamentales de la classe sont maîtrisées, particulièrement en primaire, mais aussi en collège. Si vous avez des doutes concernant les acquis de votre enfant, il est conseillé d’effectuer un diagnostic, puis d’envisager si nécessaire une remise à niveau, notamment en français et en mathématiques. Il existe pour cela un programme appelé « Cours de révisions ». Il permet, de l’entrée en CP à l’entrée en 3ème, de revoir en 5 à 6 semaines la totalité du programme d’une année, principalement en français et en mathématiques. Le programme, qui reprend les leçons et propose de nombreux exercices d’application et leur correction, permet aux élèves de travailler à leur rythme, de manière structurée et approfondie. (Découvrir ici)

On pourra par exemple démarrer le programme au mois de juillet, faire une bonne pause en août, puis le terminer la dernière semaine d’août, avec en complément des cours en visio-conférence en petits groupes avec un professeur.

Attention toutefois à ne pas dramatiser, au risque d’accentuer la pression sur les enfants. «  Cette période a engendré du stress, les enfants ont aussi besoin de vacances. Il ne faut pas vouloir tout rattraper à tout prix cet été » explique Marie-Laure Lelourec, directrice de l’enseignement à distance chez Globeducate. Diverses formules existent chez Hattemer Accademy, afin de répondre à chaque problématique particulière.

 

Nourrir la curiosité intellectuelle des enfants

 

Certains parents ont pu partager le quotidien scolaire de leur enfant comme ils n’avaient jamais eu l’occasion de le faire auparavant. Ils ont parfois découvert que la soif d’apprendre de leur enfant n’était pas entièrement satisfaite. Dans le cas où les bases sont solides dans les disciplines principales, pourquoi ne pas proposer à l’enfant de découvrir une nouvelle matière, en complément ? Selon ses centres d’intérêt, il choisira de découvrir une langue étrangère rare, comme par exemple le chinois (que nous proposons chez Hattemer Academy dès la 9ème) ou de s’initier au Russe. Il existe une large gamme de possibilités parmi les stages ou les cours en discipline séparée (découvrir ici)

Profiter de l’été pour nourrir la curiosité naturelle des enfants via des visites culturelles et des activités ludiques permettant d’enrichir leur culture générale (découvrir notre article ici) est aussi une excellente idée. Les musées rouvrent leurs portes et de nombreuses initiatives nous encouragent à découvrir des lieux passionnants à proximité de chez nous ou de notre lieu de vacances : c’est le moment ou jamais d’en profiter  en famille !  

 

Encourager la pratique des langues étrangères

 

Depuis le début du confinement, la pratique orale des langues étrangères s’est trouvée quasiment réduite à néant pour de nombreuses classes, même si les professeurs ont continué à transmettre des leçons et exercices à l’écrit. S’il est confirmé que les voyages en pays anglo-saxons sont compromis cet été, ce qui semble se profiler, comment faire pour que nos enfants ne perdent pas leurs acquis ?

Selon l’âge et la motivation de l’élève, diverses approches sont possibles. Les plus jeunes seraient sûrement heureux de revoir en version originale  les classiques qu’ils ont aimés : les Disney ou les Harry Potter seront accessibles pour eux car ils connaissent déjà l’histoire. Dans un deuxième temps, ils peuvent découvrir des séries délicieusement british comme Doctor Who, The Crown ou Downtown Abbey pour les plus grands. D’une manière générale, les encourager à regarder ce qu’ils aiment en V.O. est une excellente manière de les aider à former leur oreille et à acquérir des automatismes.

En complément et pour les autres langues étrangères, Hattemer Academy a mis en place cet année un programme de « summer camp » en ligne. L’élève choisit son professeur et ses horaires et bénéficie de 20 séances de 30 minutes en face à face avec un enseignant natif. Pas moins de 10 langues sont disponibles…

Autre option : des « summer camps » en présentiel sont organisés à Paris par les EIB : EIB Monceau propose d’apprendre l’anglais en s’amusant pour les enfants de 4 à 10 ans et EIB de la Jonchère propose un stage 100 % bilingue grâce à des activités ludiques et sportives en français et en anglais pour les enfants de 6 à 11 ans.

Malgré les bouleversements de cette année scolaire, gardons à l’esprit que la remise à niveau des enfants peut s’effectuer de diverses manières et de façon progressive dans le courant de l’été mais aussi lors de l’année scolaire à venir. De nombreuses solutions personnalisées existent : n’hésitez pas à contacter nos équipes !  

Vous avez trouvé cette page intéressante ? Partagez-la !